Le décorateur

vu par Abracadabra

La « déco » est avant tout une affaire de goût. Tout le monde n’a pas forcément le temps de personnaliser lui-même son lieu de vie. C’est là qu’entre en scène le décorateur d’intérieur. A la différence de l’architecte qui intervient sur la structure des pièces ou l’agencement des cloisons, le décorateur d’intérieur apporte la touche finale pour créer l’ambiance : les revêtements, le mobiliers, les rideaux, la couleur des murs, le linge de maison, les objets, les luminaires… Le décorateur d’intérieur s’intéresse à l’aspect esthétique d’un espace qu’il personnalise, il ne touche pas à la structure de l’habitation (murs porteurs, cloisons, façade, etc.). Créatif et cultivé, le décorateur puise son inspiration dans le monde qui l’entoure. Et compose pour ses clients une décoration qui leur ressemble. Le décorateur doit donc faire preuve d’adaptabilité. Il sait s’adapter à tous les styles et budgets. Répondre à des attentes si diverses suppose également une parfaite connaissance des règles de base. Le décorateur d’intérieur doit ainsi maîtriser la chromatique (l’art de marier les couleurs) et l’histoire de l’art.

Le métier de ce conseiller en décoration est un mélange d’esthétisme et de psychologie car il apporte un conseil à sa clientèle en fonction des goûts, de la personnalité et de la manière de vivre de celle-ci. Le coach déco a le sens de l’observation, le souci du détail, l’adaptabilité à tous les budgets…